Oh My Cream Crème Solaire : Excellent !

oh my cream creme solaire spf 30 avs test composition

Le (grand) succès de la Crème Universelle de Oh My Cream, un parfait basique particulièrement bien adapté aux peaux mixtes à grasses, a poussé l’enseigne à la décliner en version … solaire ! Que vaut cette nouvelle Crème Solaire SPF 30 ? Quels sont les filtres utilisés (minéraux ? chimiques ?). Quelle est sa texture ? Quelle est la liste d’ingrédients ? On va le voir ensemble dans cet article ! 

OH MY CREAM SOLAIRE : MON AVIS

J’avais beaucoup aimé la Crème Universelle, au point d’utiliser deux tubes consécutivement, chose qui m’arrive … jamais 🙂 J’ai même pris une miniature en vacances en cas de « crise de peau » (cette crème est très bien tolérée par mon épiderme parfois capricieux). Une version « solaire » m’a donc fortement intéressée. 
Si je vous parle de « déclinaison », c’est parce que la marque a fait quelque chose de très intelligent et simple : elle a pris la base de sa crème de soin, l’a allégée en actifs pour faire une texture plus aérée et moins perceptible sur la peau (il y a moins d’acide hyaluronique, moins d’huiles végétales) et a introduit dedans des filtres solaires. Voilà donc une jolie transformation d’une crème de soin en une crème de protection solaire.
Pour souligner ce lien de parenté (et pour l’économie d’échelle), Oh My Cream a fait appel au même packaging : 

Ce qui diffère en revanche c’est la texture et l’odeur. Concernant la première, bien que blanche (comme la crème) :
elle est beaucoup plus aqueuse :

L’huile d’abricot est moins dosée pour permettre l’utilisation du produit en base de make up. Et en effet, une fois étalée elle se fait totalement oublier sur la peau :

Je dirais que la peau est légèrement unifiée, un petit coté « bright » est forcement présent (les filtres sont minéraux donc « blancs ») mais sans parler de « résidus » ou d’effet « blancheur ». 
Le parfumage est différant aussi de la crème de soin. Il a un côté … réglisse, je sais pas … j’ai du mal à l’identifier, mais j’aime bien, je le trouve plutôt agréable. 
Côté sensations, on a l’impression d’appliquer un sérum hydratant ! Vraiment. C’est la première fois qu’une crème solaire me procure cet effet. La peau ne « colle » pas, mais on sent un peu le produit sur la peau juste après l’application. Encore une fois, c’est parfaitement normal et inévitable, les filtres minéraux protègent par leur effet bouclier physique, il faut forcement qu’ils restent sur la peau. Je vous assure que c’est absolument pas gênant et on l’oublie très vite. Surtout si vous vous maquillez le teint après. 
Pourquoi le SPF 30 et pas 50 ? C’est le cas de quasi totalité des crèmes solaires bio et clean. Cela s’explique par le fait que les filtres minéraux (les chimiques sont interdits dans le bio, et non souhaitables pour le clean) sont plus épais. Grosso modo, le filtre chimique absorbe les UV alors que le minéral les reflète. C’est comme un effet miroir sur votre peau, forcement il faut qu’il y ait une quantité suffisante, d’où une certaine « épaisseur » de la texture comparé aux filtres 100% chimiques.
Si vous montez une crème solaire 100% minérale à SPF 50 vous aurez cet « effet blancheur » redouté trop prononcé. Certaines marques contournent ce souci en ajoutant … du pigment ! L’effet de mettre le pigment rend la crème solaire « teintée » – donc non  blanche – et la marque peut ainsi la vendre avec un SPF 50. C’est tout simplement une « ruse » pour proposer un SPF élevé 100% minéral sans effet blanc.
Si vous ne souhaitez pas créer un produit teinté (qui peut ne pas convenir aux hommes ou tout simplement à votre carnation), la seule solution – pour le moment – est de rester sur l’indice 30. C’est ce qui a été choisi par Oh My Cream.
Voici maintenant sa liste INCI décryptée : 

AQUA (eau), BUTYLOCTYL SALICYLATE (solvant), CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE (huile esterifiée), ZINC OXIDE (filtre solaire minéral non nano), TRIETHYLHEXANOIN (solvant), TITANIUM DIOXIDE (filtre solaire mineral non nano), DIGLYCERIN (humectant), 1,2-HEXANEDIOL (solvant), C20-22 ALKYL PHOSPHATE (émulsifiant), C20-22 ALCOHOLS (stabilisateur d’origine synthétique , PONGAMOL (filtre solaire d’origine végétale), GLYCERIN, HYDROXYACETOPHENONE (anti oxydant d’origine synthétique), POLYACRYLATE CROSSPOLYMER-6 (stabilisateur d’origine synthétique), POLYHYDROXYSTEARIC ACID (émulsifiant), PRUNUS ARMENIACA (APRICOT)KERNEL OIL (huile d’abricot), SUCROSE STEARATE (emulsifiant), ALUMINA (oxyde d’aluminium, texturisant), CITRIC ACID (acide citrique, régulateur de pH), INULIN LAURYL CARBAMATE (stabilisateur), STEARIC ACID (épaississant), XANTHAN GUM (gelifiant), SODIUM HYDROXIDE (régulateur de pH), TOCOPHEROL (vitamine E), SODIUM HYALURONATE (acide hyaluronique), TETRASODIUM GLUTAMATE DIACETATE (agent de chelation d’origine synthétique , ROSA DAMASCENA EXTRACT (extrait de rose damascena), GLYCINE SOJA (SOYBEAN) OIL (huile de soja), CITRONELLOL, GERANIOL

Je vous ai mis des actifs en gras vert. Les filtres minéraux sont dans ce cas précis des actifs car bien qu’ils n’apportent rien à la peau, ils la protègent et c’est la fonction première de ce produit (dans une crème de soin je ne marquerai pas ces deux éléments en vert, bien évidemment).
Attention, les allergiques à la rose il y a l’extrait de rose damascena ici !

MON AVIS : c’est une formule assez minimaliste, mais très efficace car :

  • filtres sont 100% minéraux et c’est bien ce que l’on demande quand on cherche ce genre de produit
  • ajout d’ingrédients soin en boost : acide hyaluronique, huile d’abricot 
  • pas de molécules à polémique 

Certes,  l’enseigne n’a pas fait le choix du 100% végétal (pas mal de texturisants sont d’origine synthétique), mais on peut comprendre puisque formuler une crème solaire c’est vraiment ultra compliqué (vous serez étonnés, mais c’est limite le produit le plus galère à faire). Puis, Oh My Cream ne marche pas dans le bio, ils font du « sans polémique » pour le moment. 

Outre cette formule qui me convient bien dans son ensemble, je dois vous avouer que ce produit a deux grands avantages à mes yeux :

  • la légèreté absolue de sa texture : en appliquant c’est vraiment de « l’eau » 
  • c’est juste parfait en base de maquillage 
Vu tout ce qui a été dit, et le fait qu’en vacances je n’utilise que des SPF 50 pour le visage, je considère ce produit comme un parfait écran de ville. D’autant plus que les filtres minéraux, tant qu’ils restent physiquement sur la peau, sont actifs donc la règle de « renouvellement de l’application toutes les 2 heures » ne s’applique pas ici (sauf si vous avez frotté votre visage ou enlevé de quelque manière qui soit votre maquillage et les filtres avec).
Ceux qui ont l’habitude de prendre le SPF 30 en vacances peuvent très bien l’utiliser sur la plage, mais dans ce cas pensez à renouveler l’application après avoir transpiré, baigné et essuyé le visage avec une serviette (ça enlève physiquement une partie de filtres).
Donc bravo Oh My Cream pour ce produit à la fois bien formulé et bien pensé en terme de texture. C’est l’une des crèmes solaires des plus légères en terme de texture que j’ai jamais testé. Si un jour on arrive à le faire en SPF 50 ça sera le graal !
P.S.: légalement, toute marque qui vend un produit solaire est obligée de mentionner sur son emballage (et le site donc) la consigne officielle « appliquer 30 minutes avant l’exposition et renouveler toutes les deux heures ». Cela ne correspond plus du tout à la réalité actuelle (filtres minéraux n’ont pas besoin d’être appliqués avant, ils sont actifs tout de suite; pareil pour les « 2 heures »), mais la commission européenne a beaucoup de mal à suivre, elle est assez longue à réagir donc en attendant tout le monde met cette mention. Ne soyez donc pas surpris en la voyant ici, c’est purement et simplement « burocratique ». 

Oh My Cream Crème Solaire SPF 30, 50 ml : 28€ disponible en exclusivité chez Oh My Cream, en ligne ici Crème Solaire Oh My Cream 


kleo beauté